kayena

Fondation algéro-américaine pour la Culture, l'Education et la Science et la Technologie : PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Dernière
Écrit par BMS1927   
Dimanche, 17 Janvier 2010 00:54
AddThis Social Bookmark Button

Lancement officiel à Washington

Le lancement officiel de la Fondation algéro-américaine pour la Culture, l'Education, la Science et la Technologie (AAFEST), a été célébrée  à l'Académie nationale des sciences à Washington, a-t-on appris hier de source diplomatique dans la capitale américaine.
.         
Lors de cette célébration, l'ambassadeur d'Algérie aux Etats-Unis, M. Abdallah Baali, a souligné " la solidarité et la profondeur " des liens entre les deux pays, insistant sur la nécessité de "renforcer" les échanges algéro-américains dans les domaines de la Culture, de l'Education, de la Science et de la Technologie.         
Le diplomate a également relevé le rôle que peut jouer à cet égard,  la Fondation nouvellement créée.        
" Car au cœur de la noble mission dont vous vous êtes investis, la science, l'éducation et la culture ennoblissent l'homme et au-delà, constituent  un vecteur d'amitié et d'échanges unique entre les peuples qui ne s'encombrent  pas de frontières ", a-t-il dit,  aux membres de la Fondation.        
Il a ajouté que " c'est au nom d'un illustre algérien, Saint Augustin,  grande figure de la philosophie antique qu'a été baptisée la première implantation  fondée par les Européens aux Etats-Unis, preuve que le savoir et la culture sont un bien commun à toute l'humanité ".        
" Cela vaut d'autant plus pour nos deux pays qu'il existe aux Etats-Unis une communauté scientifique nombreuse originaire d'Algérie, constituée de femmes  et d'hommes qui ont été formés dans notre pays et qui apportent tous les jours et dans des domaines les plus pointus, une précieuse contribution à la prospérité  et au développement des Etats-Unis ", a-t-il souligné.

M. Baali a indiqué que " certes, on peut y voir une perte pour l'Algérie,  mais je préfère croire que cette communauté peut et doit constituer un véritable  trait d'union entre les deux nations ".

Pour sa part, le docteur Elias Zerhouni, président de la fondation et  envoyé spécial des Etats-Unis pour la Science et la Technologie, a estimé  à propos de cette fondation, qu' " il s'agit de l'un des rassemblements les plus  importants de médecins algériens, algéro-américains et américains, d'universitaires,  de cadres, de scientifiques, de diplomates, et en général, de personnes qui  souhaitent promouvoir la science et renforcer les relations entre l'Algérie  et les Etats-Unis ".    

Le professeur Amirouche, président exécutif de la fondation, qui qualifié son lancement d' " historique ", a quant à lui, précisé que c'est là " une occasion  unique " pour cette structure de " jouer un rôle actif dans l'affermissement des  liens entre les deux pays dans le domaine de la science et de la Technologie".   Cette fondation s'est assignée pour mission de "développer les relations  bilatérales, favoriser la coopération entre les deux pays dans le domaine de  la science, de la technologie et de la santé.  Elle a également pour mission de " promouvoir la place de l'éducation  dans les deux pays et d '" encourager les idées novatrices et d'identifier et  exploiter des opportunités en vue de promouvoir les échanges culturels ente  l'Algérie et les Etats-Unis.

Cette célébration s'est déroulée en présence du Dr Nina V. Fedoroff,  Conseillère spéciale de la Secrétaire d'Etat américaine pour la Science et la  Technologie.

EL MOUDJAHID
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Septembre 2018 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

jardin-d-essais-15941.jpg

PROVERBE DU JOUR

Quand on commence à compter, on ne s'arrête plus. [PROVERBE ARABE]