kayena

Entretien avec Mr Mohamed Raouraoua, membre du COM 2010, PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Entretien
Écrit par Reda Abbas - KAYENA   
Vendredi, 04 Décembre 2009 00:29
AddThis Social Bookmark Button

« Nos professionnels rejoindront le stage des verts dans les temps impartis »

Entretien avec Mr Mohamed Raouraoua, membre du COM 2010Malgré un emploi du temps chargé notamment sa  participation à la réunion du comité d’organisation du mondial 2010, en compagnie de grands noms du football comme Michel Platini, Issa Hayatou, président de la CAF, le président de la fédération brésilienne de foot, ainsi que l’ancien international allemand Beckenbauer, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a bien voulu nous accorder, avant-hier matin, un entretien téléphonique d’Afrique du Sud, ou il se trouve actuellement, pour nous expliquer les critères définis  par le comité a propos de la désignation des chapeaux des équipes avant le tirage au sort prévu ce vendredi, et d’autres sujets concernant le dossier algéro-égyptien, et l’équipe nationale.

L’Algérie est dans le chapeaux 3 pour le tirage au sort, prévu aujourd’hui à Cap Town, que pouvez-vous nous en dire ?
C’est quelque chose de très normal, étant donné que les responsables de l’organisation ont pris en considération le dernier classement mensuel de la FIFA, réservé aux équipes, en plus du facteur géographique, puisque la Fédération internationale a veillé à ce que des équipes d’une même région ne se trouvent pas dans un même groupe, ce qui explique que les équipes africaines , c’est-a-dire, le Nigeria, la Cote d’Ivoire, le Ghana, le Cameroun et l’Algérie se trouvent dans le même chapeau.
Le seul petit problème réside au niveau de la zone  Europe, puisqu’il  est possible que trois équipes européenne soient dans un même groupe en raison du nombre important des ses équipes qualifiée pour la coupe du monde.

La France se trouve dans le 4ème chapeau, ce qui est plutôt surprenant, non ?
Ce ne semble pas l’être pour le comité d’organisation, puisqu’il n’a pas pris en compte les matchs qualificatifs pour le mondial, il n’est donc pas étonnant que la France se trouve dans le chapeau 4. Le comité s’est comme je l’ai déjà dit basé sur le classement de la FIFA des équipes pour déterminer les chapeaux…
Mais l’Algérie évitera, en se trouvant dans le chapeau 3, nombre d’équipes fortes, notamment celles du chapeau 1.
Naturellement, et c’est ce que la fédération internationale souhaite réaliser dans cet événement footballistique mondial pour renforcer les chances des équipes faibles et fortes de la même région à aller le plus loin possible dans la compétition. Les équipes africaines ne se rencontreront pas durant le premier tour, ce qui est plutôt positif et qui augmentera les chances des africains de se qualifier pour les prochains tours. Le problème réside comme je l’ai indiqué dans la zone Europe où 13 équipes se sont qualifiées pour le mondial.  

Le réunion du comité exécutif de la FIFA, en coordination avec le comité d’organisation d’évènements footballistiques internationaux, a réservé sa matinée à diviser les équipes participant au mondial en quatre chapeau, et son après-midi aux dossiers devant être débattus, quels sont-ils ?(l’entretien a eu lieu avant-hier) ?
Un grand nombre de dossiers sont à l’ordre du jour, principalement des sujets techniques, comme la possibilité de transférer les matchs éliminatoires (barrage) dans des stades neutres, et de traiter les différents rapports des comités qui ont par exemple organisé la coupe du monde espoirs  ainsi que d’autres compétitions internationales. Il sera par ailleurs question du quota de journalistes envoyés par chaque pays participant, et non participant au mondial, c’est un sujet qui vous concerne particulièrement puisque la FIFA  n’a jusqu'à présent fixé que 20 journalistes et 5 photographes de chaque pays africain participant au mondial, qui auront l’opportunité de couvrir l’évènement.  

C’est très peu au vu du nombre de journalistes souhaitant couvrir l’évènement…
Nous transmettrons cette préoccupation au président de la FIFA en personne, et au pays organisateur pour permettre à un plus grand nombre de journalistes d’être présents…  

Qu’en est-il du dossier algéro-égyptien ?
Le dossier a été transféré à la commission disciplinaire qui l’étudiera attentivement dans les prochains jours….

Qu’en connaitra-t-on la décision ?
Le plus important dans cette affaire est que le dossier ait été transmis à la commission disciplinaire qui étudiera les rapports de toutes les parties concernées (les rapports des officiels et de toute personne ayant un lien officiel avec le dossier) avant de se prononcer fin décembre, ou en début  d’année prochaine au plus tard.

Cela signifie que le dossier ne sera pas étudié aujourd’hui ?
(l’entretien a eu lieu avant-hier)
Pourquoi voulez-vous que le dossier soit étudier aujourd’hui, les choses ont repris leur cours normal et tous les dossiers sont traités conformément aux lois établis par la FIFA…nous travaillons par ailleurs  à réunir toutes les conditions requises pour que la participation de l’EN au mondial sud africain, se déroule sous les meilleurs auspices, sans bien sûr oublier la CAN à Luanda.

Ce qui explique votre précoce présence en Afrique du Sud ?

Nous n’attendons pour l’instant que la cérémonie du tirage au sort qui doit avoir lieu vendredi pour officialiser les choses de façon définitive. Il faut savoir également que la FAF a déjà choisi les sites où les verts se regrouperont ainsi que les hôtels où l’EN résidera.

Cela signifie-t-il que toutes les questions logistiques ont  été résolues ?
Toutes ces questions ont été réglées a 90% nous n’attendons plus que le tirage au sort pour les officialiser.

Nous avons appris que certains joueurs professionnels ne seront pas là pour le début du stage des verts devant débuter le 26 décembre, en raison du refus de leurs clubs respectifs de les libérer plus tôt, la FAF a-t-elle pris des dispositions pour faire face à cette situation ?
La loi est claire en pareille situation, un article des lois de la FIFA oblige les clubs à se passer des services de leur joueurs en faveur des équipes nationales de ceux-ci, 14 jours avant le début de la compétition, nous nous baserons donc sur cette article pour faire en sorte que tous nos professionnels puissent participer au stage qui débutera le 26 décembre dans le sud de la France, en prévision de la CAN qui aura lieu en Angola en janvier prochain.

EL KHABAR
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Septembre 2018 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

radio-tv-dz-2011.jpg

PROVERBE DU JOUR

Quand on commence à compter, on ne s'arrête plus. [PROVERBE ARABE]