kayena

Canada : La journaliste et auteure Nassira Belloula primée au Québec PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Samir Ben   
Vendredi, 12 Novembre 2010 00:00
AddThis Social Bookmark Button

Nassira Belloula« Nul n’est prophète en son pays » reste un proverbe têtu ! Elle aurait certainement aimé être primée en Algérie. Mais c’est au Québec (Canada), pour lequel  elle a émigré en avril dernier, qu’elle trouve reconnaissance. Nassira Belloula, journaliste et écrivain algérienne, a reçu hier, jeudi, le Trophée Femmes arabes du Québec 2010 dans la catégorie Arts et culture.

Si, a priori, on tend à soupçonner l’organisme Espace Femmes Arabes du  Québec d’être à court de candidates, à cause de la récente et courte « présence » de Nassira Belloula dans la Belle province, il faut comprendre que c’est le parcours de l’ex-journaliste culturelle de Liberté et du Soir d’Algérie qui a pesé dans la balance et pas ses éventuelles réalisations exceptionnelles dans son pays d’accueil. La réédition le mois dernier au Québec de son roman La revanche de May  aux éditions Pleine Lune (http://www.pleinelune.qc.ca/) déjà publié en Algérie par l’ENAG en 2003 a retenu aussi l’attention du jury.

Ce trophée permettra à Nassira Belloula une visibilité utile pour se frayer un chemin dans sa nouvelle vie à 7 000 kilomètres de son lieu de naissance. Les observateurs suivront certainement son parcours au Québec qui pourrait inspirer d’autres. Suivra-t-elle le chemin difficile mais combien gratifiant de la création ou empruntera-t-el le les pentes faciles de la notoriété sur le dos de sa communauté ? Cette deuxième option, « ne ressemble pas à une fille des Aurès » fait remarquer un journaliste communautaire montréalais d’origine algérienne.

Espace Femmes Arabes du Québec  a été fondé en 2004. Il est « voué à l’intégration sociale et économique des Québécoises d’origine arabe. Son mandat est de soutenir les femmes issues du Maghreb, du Proche et du Moyen Orient, toutes confessions confondues, dans leur processus d’intégration sociale, culturelle et économique dans la société d’accueil », selon sa présentation officielle.

A noter, en fin, que lors de cette cinquième édition, une autre algérienne, Nadjia Kara, a été primée dans la catégorie enseignement et recherche.

EL WATAN
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Septembre 2018 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

ballet_ntl_dz200.jpg

PROVERBE DU JOUR

Quand on commence à compter, on ne s'arrête plus. [PROVERBE ARABE]