kayena

Partenariat entre les communautés scientifiques algériennes aux Etats-Unis et en Algérie PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par S. T.   
Samedi, 27 Novembre 2010 00:00
AddThis Social Bookmark Button

Conférence les 3 et 4 décembre à Alger

-La Fondation algéro-américaine pour la technologie organisera, avec la collaboration du ministère algérien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, une conférence les 3 et 4 décembre à Alger pour un partenariat entre la communauté scientifique algérienne établie aux Etats-Unis et son homologue en Algérie, a indiqué hier à l’APS le président exécutif de cette fondation, M. Farid Amirouche.

Mise en place en janvier 2010, la Fondation algéro-américaine pour la culture, l’éducation, la science et la technologie (FAACEST) rassemble, notamment, des scientifiques, des universitaires et des médecins algéro-américains, avec pour mission essentielle de développer la coopération entre l’Algérie et les Etats-Unis dans les domaines de la science, de la technologie et de la santé.

La délégation de cette fondation qui se rendra en Algérie sera composée d’une vingtaine d’éminents spécialistes algériens dans la bio-engineering, les sciences médicales, la géophysique et la climatologie, dont deux experts de l’agence spatiale américaine NASA. Cette conférence se penchera sur trois thèmes essentiels, selon M. Amirouche qui est également professeur en bio-engineering et directeur de recherche du laboratoire de biomécanique à l’université de l’Illinois.

Il s’agira de mettre en place une plate-forme de partenariat dans le domaine combiné de la bio-engineering (interface entre les sciences de l’ingénieur et les sciences de la vie) entre les académiciens algériens exerçant aux Etats-Unis et en Algérie, ainsi que d’une collaboration entre les experts dans la gestion et la prévention des catastrophes naturelles, dont essentiellement les séisme.

Le troisième thème portera sur le projet de création en Algérie d’un institut supérieur spécialisé dans les technologies de pointe telles que la bio-engineering, la bio-informatique et la bio-mécanique (orthopédie et développement des prothèses notamment), où la formation sera dispensée essentiellement par des enseignants algériens des universités américaines ainsi que des enseignants américains.

Le nombre de scientifiques algériens résidant aux Etats-Unis varie entre 600 et 1 000 qui activent, essentiellement, dans les universités, les instituts de recherche relevant du département d’Etat américain, ainsi que les laboratoires privés.

La Fondation algéro-américaine pour la culture, l’éducation, la science et la technologie a pour président (chairman) le docteur Elias Zerhouni qui est également un des trois ambassadeurs spéciaux des Etats-Unis pour la science et la technologie, nommés en novembre 2009 par le président Barack Obama.

Le Jeune Idépendant
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Juillet 2018 > »
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Images Aléatoires

fethi-bendida.jpg

PROVERBE DU JOUR

Qui couche avec des chiens se lève avec des puces. [PROVERBE FRANÇAIS]