kayena

Il est soupçonné de liens avec la gauche PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Rubrique Radar   
Lundi, 29 Novembre 2010 01:08
AddThis Social Bookmark Button


Un préfet d’origine algérienne “débarqué” par Sarkozy

Nacer MeddahC’est un pur produit de la méritocratie française : fils d’un ouvrier algérien parti en France dans les années 50, Nacer Meddah a été élevé par sa mère, une femme de ménage, après le décès du père. Brillant étudiant, il réussit à intégrer l’ENA, puis les cabinets ministériels (avec la socialiste Elisabeth Guigou), la Cour des comptes dont il a été secrétaire général adjoint. Il a été à l’Élysée aux côtés de Bernard Bajolet, coordinateur national à la sécurité.

Il a été nommé préfet, pour la première fois en 2006, dans le département de l’Aube. En décembre 2008, il est affecté en Seine-Saint-Denis. À peine un peu plus d’un an, il est remplacé par un ami de Sarkozy en avril dernier pour être envoyé en Franche-Comté. Sept mois seulement après son arrivée dans ce département, il vient d’être relevé et remplacé par l’ex-directeur de cabinet d’Éric Besson au ministère de l'Immigration, selon une information rapportée par le site “Viva l’Algérie”.

Cette décision ressemble à une sanction que les élus - chose rare - n’ont pas manqué de dénoncer. Car Nacer Meddah a établi des liens forts avec eux. Et il est soupçonné de sympathie avec la gauche.

Dans la Sarkozie, on n’aime certes pas la neutralité de l’État. Mais il faut être du bon côté. C’est à dire le sien.

LIBERTÉ

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Novembre 2018 > »
D L M M J V S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Images Aléatoires

anouar-chaou_200.jpg

PROVERBE DU JOUR

Quiconque ira verra ; celui qui restera n'aura rien. [PROVERBE AFRICAIN]