kayena

Ils reviennent d’un voyage au sahara PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Nabila Saïdoun   
Dimanche, 26 Décembre 2010 00:00
AddThis Social Bookmark Button

Des touristes français contredisent le quai d’orsay

Des touristes françaisLe Tassili n’Ajjer et le Hoggar, régions hautement touristiques en Algérie, ne présentent aucun danger pour les touristes étrangers contrairement aux mises en garde du Quai d’Orsay émises en octobre dernier. Ce sont les Français eux-mêmes qui l’attestent.

Même si aucun incident n’a été signalé sur son sol, l’Algérie paye pour les actions terroristes commises dans les pays du Sahel. Seulement 941 touristes étrangers sont enregistrés à Djanet depuis l’ouverture de la saison touristique saharienne en octobre dernier. Un manque à gagner très important pour les agences du tourisme mais aussi pour la population locale qui vit essentiellement de cette activité. Le Quai d’Orsay ne serait pas étranger à cet échec de la saison touristique dans le Grand-Sud algérien.

Dans un bulletin, publié le 7 octobre sur le site du Quai d'Orsay, Paris recommande à ses ressortissants d'éviter la destination Algérie. “En raison des menaces actuelles dans la zone sahélienne, il est recommandé aux Français résidents ou de passage de limiter leurs déplacements au strict nécessaire, plus particulièrement dans le Grand-Sud, et de faire preuve de la plus extrême vigilance.” Il est mentionné, en effet, avec insistance : “Les régions les plus touristiques (Tamanrasset, Djanet, notamment), qui sont à nouveau fréquentées avec la fin de l'été, présentent un risque croissant, notamment d'enlèvement de touristes par les groupes armés de la zone sahélienne. L'enlèvement de sept étrangers dont cinq Français au Niger, au sud de l'Algérie, démontre la volonté des groupes terroristes de perpétrer ce type de crimes. Cette volonté reste plus forte que jamais et est susceptible de concerner l'ensemble du Grand-Sud algérien.” Un travel warning des plus alarmants qui n’a pas manqué de faire son effet en dissuadant de nombreux amoureux du désert à changer de destination.

Les tour-operators français, habituellement des partenaires privilégiés des professionnels de la région, n’ont pas réfléchi à deux fois, prenant très au sérieux les recommandations du Quai d’Orsay et se sont empressés d’annuler toutes leurs opérations sur l’Algérie en mettant fin à des partenariats avec les professionnels de Djanet et Tamanrasset. Deux régions, classées patrimoines universels et sur lesquelles l’Algérie fonde ses espoirs pour construire son argument de vente de la destination Algérie qui peine à se placer sur le marché du tourisme. Fort heureusement envers et contre tous, ce désert exceptionnel ne laisse pas indifférents de nombreux Français et autres Européens qui continuent à venir faisant fi de tous les avertissements. Ils sont surtout nombreux à vouloir témoigner officiellement que l’Algérie est une destination qui ne présente aucun risque et dans laquelle la sécurité est tout à fait assurée. “Je ne comprends pas pourquoi les Français s’acharnent contre l’Algérie et saisissent chaque incident qui se passe dans les pays limitrophes à notre région pour conseiller à leurs ressortissants d’éviter la destination Algérie et notamment Djanet et Tam”, déplore un responsable d’agence à Djanet, accompagné de touristes espagnols et japonais qui séjournaient dans son camp de vacances. Et d’affirmer à l’attention de Smaïl Mimoune, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, en visite dans la région : “J’ai reçu de nombreux Français avec lesquels je suis toujours en contact et ils m’ont assuré qu’ils ont écrit au Quai d’Orsay pour témoigner que le Grand Sud algérien ne présente aucun risque et que ce travel warning n’a pas lieu d’être.” Les Américains, pour leur part, semblent bien le comprendre et explorent des pistes de coopération dans le domaine culturel, économique et touristique. Pas plus tard que la semaine dernière, l’ambassadeur américain à Alger a effectué une virée dans la capitale du Hoggar pour une visite d’exploration. Reste à savoir si la France va réviser cette position qui se répète pour la seconde fois depuis août dernier.

En attendant, la ville des Touaregs vient de baisser le rideau sur une fête locale d’envergure, à savoir la Sebeïba et se prépare désormais à organiser la fête de fin d’année pour laquelle de nombreuses réservations émanant de l’étranger sont confirmées…

LIBERTÉ
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Septembre 2018 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

algerie-usa.jpg

PROVERBE DU JOUR

Quand on commence à compter, on ne s'arrête plus. [PROVERBE ARABE]