kayena

L’ALGÉRIE AUX CHANCELLERIES ÉTRANGÈRES PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Nadia BENAKLI   
Dimanche, 26 Décembre 2010 00:00
AddThis Social Bookmark Button

Pas de cachet sur les passeports, SVP!

Refus sur passeport«Le ministère des Affaires étrangères refuse désormais que le cachet traduisant le refus de visa soit apposé sur le passeport», confie une source proche du dossier.

Les passeports ne porteront plus la mention de refus de visa. L’Algérie a rappelé à l’ordre les chancelleries diplomatiques sur cette question. Selon une source proche, une note a été adressée récemment à toutes les ambassades les invitant à mettre fin à cette pratique. «Le ministère des Affaires étrangères refuse désormais que le cachet traduisant le refus de visa soit apposé sur le passeport», confie notre source proche du dossier.

Dans cette note, il est porté à la connaissance des chancelleries que mis à part le cachet de la police des frontières et de la douane, la réglementation algérienne ne tolère aucun autre cachet. Cette mention, explique notre source, porte tout simplement préjudice aux Algériens et complique davantage l’obtention du titre de séjour.

Désormais, pas de trace de refus sur les passeports. En guise d’enregistrement du dossier de visa, les services consulaires étrangers utilisent un cachet spécifique. Le problème ne se pose pas en cas d’octroi de visa mais plutôt dans les cas de refus.

Dans ce cas de figure, certaines chancelleries utilisent le cachet pour mentionner le rejet de la demande de titre de séjour. Les services des Affaires étrangères considèrent que cette pratique pose un problème à la souveraineté.

Certaines ambassades européennes justifient cette mention par le Code communautaire de l’UE. «Il n’y a pas de convention entre ces pays et le département des Affaires étrangères», précise notre source. «Au lieu du cachet, ils peuvent délivrer des récépissés en guise d’enregistrement», préconise notre source. Par ailleurs, l’histoire des visas refait de nouveau surface avec la France. Le ministre de l’Intérieur français, Brice Hortefeux, revient à la charge en promettant de limiter le nombre de visas. Cette décision vise à lutter contre l’immigration clandestine.

Ce phénomène, qui prend de l’ampleur, pose un sérieux problème aux deux pays. Il ne concerne pas uniquement des jeunes. Selon notre source, des mineurs sont même incarcérés dans les prisons et les lieux de refoulement en France. «Il y a une complicité entre les parents et leurs enfants», déplore la même source.

Des parents dont les enfants sont incarcérés refusent de prendre attache avec les services consulaires pour les récupérer. Notre interlocuteur soutient que l’Etat n’est pas le seul responsable. «Les parents doivent jouer un rôle en appelant à la raison», affirme notre interlocuteur. Un appel réitéré par le Premier ministre lors de son passage au Conseil de la Nation. M.Ouyahia a exhorté les parents et les mosquées à jouer un rôle pour rendre l’espoir chez nos jeunes.

L'Expression
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Septembre 2018 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

equipe-n-preparation-en-espagne.jpg

PROVERBE DU JOUR

Qui couche avec des chiens se lève avec des puces. [PROVERBE FRANÇAIS]