kayena

Cheb Mami en liberté conditionnelle PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Rémi Yacine   
Jeudi, 17 Mars 2011 00:13
AddThis Social Bookmark Button

Cheb Mami liberéLa star du raï, cheb Mami, condamnée en 2009 à cinq ans de prison pour tentative d’avortement forcé de son ex-compagne, devrait être libérée le 23 mars après que sa demande de libération conditionnelle ait été acceptée. Il doit résider en France et ne pas parler de l’affaire publiquement.

Ce n’était qu’une formalité, mais l’enfant de Saïda attendait cette décision avec fébrilité. «Il m’a appelé à plusieurs reprises, il n’en croyait pas ses oreilles. Il voulait une confirmation à chaque fois. Je lui ai expliqué que la décision a été faxée à mon bureau et que je suis en route pour aller le voir. Il est fou de joie», confie son avocat, Khaled Lasbeur. La star du raï, cheb Mami, avait fait, le 8 mars dernier à Melun, une nouvelle demande de libération conditionnelle. Le parquet avait donné son avis favorable alors qu’il avait rejeté sa demande en décembre 2010. «Le parquet a donné un avis favorable à la mesure de libération conditionnelle car ce projet, avec des justificatifs concernant la reprise d’une activité professionnelle, un domicile et une situation stable paraît limiter le risque de récidive», remarquait une source judiciaire à l’AFP.

«Le procureur s’était associé à ma demande. Mami était à mi-peine et répondait à toutes les conditions pour obtenir sa libération conditionnelle. Cet emprisonnement lui a fait prendre conscience de ce qui s’est passé», explique Khaled Lasbeur. Cheb Mami, en attente de cette décision, était nerveux, car il avait fait en octobre dernier une demande de libération conditionnelle parentale pour s’occuper de son fils de deux ans, né durant sa cavale en Algérie. La demande avait été rejetée par le juge d’application des peines de Melun, mais mercredi après-midi, il a accepté la demande de libération conditionnelle de cheb Mami, après les garanties offertes par le chanteur. Cette liberté est conditionnée par une interdiction formelle de parler de l’affaire publiquement et avec obligation de résider en France. «Si par son travail, il doit se rendre à l’étranger pour donner des concerts, rien ne l’interdit formellement», nuance son avocat.
Mami aura donc passé près de vingt mois en prison au lieu de cinq ans.                   

EL WATAN

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Septembre 2018 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

montreal_hommage-a-dda-cherif-200.jpg

PROVERBE DU JOUR

Parle si tes mots sont plus forts que le silence, sinon garde le silence. [PROVERBE ARABE]