kayena

POUR RÉUSSIR SA SAISON TOURISTIQUE PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Nadia BENAKLI   
Samedi, 21 Mai 2011 00:00
AddThis Social Bookmark Button

La Tunisie focalise sur l’Algérie

L’ambassadeur Lahbib Moubarek (au centre) déclinant les atouts touristiques de son paysSon ambassadeur à Alger assure que la situation sécuritaire s’est nettement améliorée ces derniers temps et qu’il n’y a rien à craindre.

La Tunisie rassure ses touristes. Les Algériens peuvent passer des vacances agréables cet été sans le moindre souci. Tel est le message délivré lors d’une conférence de presse tenue mardi dernier à l’hôtel Hilton, l’occasion du Salon international du tourisme qui se déroule du 18 au 21 aux Pins maritimes, Alger. Diplomates et responsables du tourisme se sont mis de la partie pour vendre l’image d’une destination Tunisie belle et accueillante.

Son Excellence l’ambassadeur Lahbib Moubarek, invite les algériens à être nombreux comme chaque année à visiter les stations balnéaires de Sousse et Hammamet. Un appel réitéré par le directeur général de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT), M.Lahbib Amar. «Nous avons tout préparé pour assurer un séjour agréable à nos frères algériens», affirme-t-il en préambule. Pour lui, rien n’a changé. Cette année, les professionnels du tourisme ont tout préparé pour faciliter le séjour en vacances des algériens.

Réservation d’hôtel, passage aux frontières, tarifs, programme spécial Ramadhan, tous les mesures ont été prises pour séduire les Algériens. L’ONT lance une campagne spéciale à leur adresse. Elle a consacré un budget de 700.000 dinars tunisiens pour faire la promotion cet été en Algérie. La Tunisie est présente en force cette année au Salon international du tourisme avec 70 professionnels. L’événement vaut bien la chandelle. Avec les événements en Libye et en Egypte, l’Algérie reste le seul marché qui peut venir à la rescousse du tourisme tunisien. Ils sont plus d’un million et demi d’Algériens à séjourner en Tunisie chaque année.

Une clientèle qui rapporte des recettes assez conséquentes. «Nous souhaitons que les Algériens soient solidaires de leurs frères tunisiens», lançaient à tour de rôle les conférenciers. Le secteur du tourisme, qui représente le poumon de l’économie tunisienne, a été le plus affecté au lendemain de la Révolution du jasmin. Le patron de l’ONT a, d’ailleurs, avancé quelques chiffres pour démontrer les pertes. Selon lui, l’entrée des touristes a baissé de 41% sur 47,5% pour les pays maghrébins et 52% pour les Européens. Ce qui a induit une chute des recettes en devises estimée à 48%. Rien qu’avec la Libye, la Tunisie perd 2 millions de touristes. Afin de tourner la page des événements, la Tunisie fait des mains et des pieds pour récupérer ses touristes. «Nous nous tournons vers l’avenir», réitérait le patron de l’ONT. Pour lui, la révolution n’a pas été un frein, bien au contraire, les Tunisiens sont déterminés à aller de l’avant pour rattraper les pertes. Devant cette situation, le patron de l’ONT a affirmé: «Nous ne sommes pas restés les bras croisés». Sachant que le tourisme représente 20% du PIB, les tunisiens multiplient leurs offres et les campagnes publicitaires pour vendre l’image d’un pays attractif et merveilleux. «Nous avons multiplié nos campagnes de promotion en Europe et en Afrique», affirme le patron de l’ONT.

Interrogé par ailleurs sur la question d’insécurité qui prévaut après la Révolution du 14 janvier, l’ambassadeur tunisien à Alger s’est montré confiant. «La situation sécuritaire s’est nettement améliorée ces dernières semaines», a-t-il rassuré. Pour lui, il n’y pas lieu de s’alarmer sur ce plan. «Nous maîtrisons parfaitement la situation», a-t-il certifié en rappelant qu’aucun attentat n’a été signalé malgré quelques troubles. Afin de tranquilliser les esprits, M.Lahbib précise que les forces de l’ordre travaillent d’arrache-pied pour rétablir la sécurité dans les villes. Preuve en est, avance l’ambassadeur, le couvre-feu a été levé à Tunis. M.Lahbib explique que la situation d’insécurité a été provoquée suite à l’évasion de prisonniers dangereux. Un autre argument: l’ambassadeur avance que la délinquance a baissé de 10% par rapport à l’année dernière. Revenant sur les relations entre les deux pays, l’ambassadeur les a qualifiées «d’excellentes». «C’est un modèle exemplaire dans la région du Maghreb», a-t-il affirmé en rappelant que la première sortie du président a été effectuée en Algérie. L’ambassadeur a même annoncé la visite du ministre du Commerce et du Tourisme en Algérie le 25 du mois en cours.

L'EXPRESSION
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Septembre 2018 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

Anouar-Benmalek.jpg

PROVERBE DU JOUR

Qui couche avec des chiens se lève avec des puces. [PROVERBE FRANÇAIS]