kayena

L’ALGÉRIE SERA LE PAYS PILOTE PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Nadia BENAKLI   
Lundi, 30 Mai 2011 00:00
AddThis Social Bookmark Button

Du nouveau pour les visas Schengen

L’application de ce nouveau système interviendra au plus tard en novembre prochain«Ce système de données très qualifié va faciliter davantage le traitement des demandes de visas», assure une source de Bruxelles.

Pas de restriction sur les visas. L’octroi des titres de séjour sera plus simplifié pour les Algériens. La durée de traitement des demandes sera encore réduite. Les pays appartenant à l’espace Schengen ont consenti à appliquer dans ce cadre, un nouveau système qui s’avère être plus efficace, a affirmé une source de Bruxelles. «Ce système de données très qualifié va faciliter davantage le traitement des demandes de visas», assure notre source en précisant que l’Algérie a été choisie pour être le pays pilote. Pourquoi l’Algérie? Notre source explique ce choix par le nombre de visas demandés. «Ils ont choisi l’Algérie parce qu’elle est l’un des grands pays consommateurs de visas», a-t-il précisé. Plus de 300.000 visas par an sont délivrés par les différentes chancelleries.

L’application de ce nouveau système interviendra en octobre, au plus tard en novembre prochain. Avec ce système, notre source estime que le nombre des visas pour entrées multiples et de longue durée sera revu à la hausse. Bonne nouvelle pour les Algériens! La question de la révision des Accords de Schengen posée par la France récemment, a suscité de vives craintes. Même en France, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer la remise en cause de ces accords. L’Algérie a toujours reproché à ses partenaires européens, en particulier la France, le non-respect de la libre circulation des personnes. Le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a réitéré que le sujet de la libre circulation des personnes constitue une préoccupation de la partie algérienne. Afin de consacrer le principe de la libre circulation, les pays membres de l’espace Schengen tentent de faire un effort. Ainsi, ils se sont mis d’accord pour unifier leur système d’enregistrement des données. «C’est un système similaire au biométrique, il consiste à enregistrer toutes les données concernant le demandeur de visa sur un fichier», explique notre source. Ce système garantit un meilleur contrôle des flux migratoires. «Avec ce système nous pouvons repérer toutes les personnes qui ont l’accès sur le sol européen», note notre source. Ce système permet donc aux pays européens d’ouvrir davantage leurs frontières sans pour autant craindre la croissance de l’immigration clandestine.

Or, si les pays de l’Europe avantagent par ce système l’Algérie, ce n’est pas pour rien. Nul n’ignore que l’Union européenne veut obtenir un accord de réadmission global avec l’Algérie. Le commissaire européen chargé de l’Elargissement et de la Politique de voisinage (PEV), Stefan Füle, l’a affirmé lors de sa dernière visite en Algérie, le 16 mai dernier. Interrogé sur la question des visas Schengen que la France veut suspendre, le commissaire européen assure que la libre circulation sera garantie tout en évoquant la possibilité d’un accord de réadmission. «Offrir à la fois un accord de réadmission et un accord sur les visas», a-t-il expliqué. Selon Bruxelles, le commissaire européen a transmis la préoccupation de l’Algérie aux pays membres sur la question des visas. «Si vous voulez un accord de réadmission global avec l’Algérie, faites-en la preuve à travers les visas», a-t-il demandé aux pays membres.

Or, l’Algérie refuse cette proposition.
Le ministre des AE, Mourad Medelci, est revenu sur ce point en précisant que l’Algérie reste attachée à l’option des accords bilatéraux.

L'EXPRESSION
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Janvier 2018 > »
D L M M J V S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Images Aléatoires

bank-of-algeria-200.jpg

PROVERBE DU JOUR

Celui qui aime à demander conseil grandira. [PROVERBE CHINOIS]