kayena

RELATIONS ALGÉRO-MAROCAINES PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Brahim TAKHEROUBT   
Lundi, 01 Août 2011 00:00
AddThis Social Bookmark Button


Ça gaze entre Alger et Rabat

RELATIONS ALGÉRO-MAROCAINES
    Ça gaze entre Alger et RabatTout laisse croire à un nouveau départ entre l'Algérie et le Maroc et cette éclaircie a débuté depuis avril dernier pour se concrétiser au plan énergétique. Un accord pour la livraison dès septembre, de gaz naturel au Maroc a été signé hier à Alger, entre le groupe Sonatrach et l'Office marocain de l'électricité (ONE).



Le contrat signé par les patrons de la Sonatrach, Noureddine Cherouati, et de l'ONE, Ali Fassi Fihri, porte sur la livraison de 640 millions de M3 de gaz algérien par an sur une durée de 10 ans, a précisé l'agence APS. Le gaz, destiné à l'alimentation de deux centrales électriques marocaines, sera acheminé par le gazoduc Maghreb-Europe reliant l'Algérie à l'Espagne via le Maroc, selon la même source. Les deux pays ont déjà un accord énergétique dans l'électricité avec une interconnexion de 400 KW. L'Algérie et le Maroc ont affiché leur volonté de créer un marché maghrébin de l'électricité en vue de son intégration au marché européen.

Les appels à l'apaisement n'ont pas manqué d'un côté comme de l'autre. Au discours du roi à l'occasion du 12e anniversaire de la fête du Trône, et qui a plaidé la normalisation des relations, le Président Bouteflika a répondu par un message de félicitations dans lequel il a relevé que «nos deux pays sont liés par un destin commun». Le réchauffement des relations entre l'Algérie et le Maroc s'est exprimé d'abord à travers les incessantes visites ministérielles. La plus marquante a été celle du ministre de l'Agriculture et du Développement rural Rachid Benaïssa, qui a été accuilli en grande pompe au Salon international de l'agriculture de Meknès. Cette visite a été couronnée, rappelons-le, entre le Dr Benaïssa et son homologue marocain, Aziz Akhennouch, par un mémorandum de coopération dans le domaine agricole. S'étalant sur une période de cinq ans, l'accord, vise «la consolidation de la coopération dans les différents domaines agricoles, afin notamment de renforcer la sécurité alimentaire des deux pays, les échanges commerciaux, la recherche scientifique et la vulgarisation agricole». Il porte également sur «le développement de la production animale et végétale, la santé animale,(...)». Les observateurs politiques voient à travers ce réchauffement entre Alger et Rabat, une conséquence directe des graves incidents sociaux qui marquent tous les pays d'Afrique du Nord à l'exception de l'Algérie et du Maroc. Si ces deux pays sont épargnés par ce qui est appelé «révolution», par glissement sémantique, ils ont décidé de passer outre leurs différences, leur ressentiment pour consacrer une union des deux peuples à savoir par des relations fortes et sereines. C'est la vraie grande révolution d'Afrique du Nord. Quant au problème du Sahara occidental, il a son cadre onusien dans lequel elle est traitée.

L'EXPRESSION
 

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Janvier 2018 > »
D L M M J V S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Images Aléatoires

touristes-fracais-2010.jpg

PROVERBE DU JOUR

Celui qui aime à demander conseil grandira. [PROVERBE CHINOIS]