kayena

Les Européens ont versé 89 millions de dollars pour libérer des otages détenus par AQMI PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Slimane Khalfa   
Vendredi, 08 Février 2013 12:33
AddThis Social Bookmark Button


Les Européens ont versé 89 millions de dollars pour libérer des otages détenus par AQMIUne ancienne ambassadrice des Etats-Unis à Bamako affirme dans un entretien à la chaine français iTélé ce vendredi que la France a payé une rançon de 17 millions de dollars pour obtenir la libération des otages détenus par AQmi au Mali. Ces otages, enlevés en septembre 2010 à Arlit (Niger) et sont probablement actuellement détenus au nord du Mali. Entre 2004 et 2011, révèle-t-elle, les Européens ont versé 89 millions de dollars pour libérer des otages enlevés par des islamistes.

« Il y a deux ans, Aqmi a pris des Français en otages dans une mine d'uranium au nord du Niger, et pour faire libérer ces otages la France a payé une rançon d'environ 17 millions de dollars », déclare Vicki J. Huddleston, ambassadrice au Mali de 2002 à 2005.

« Les rançons, comme toutes les rançons, ont été payées indirectement. Elles ont terminé entre les mains du gouvernement malien et ensuite elles sont retournées, du moins une partie, aux salafistes », a-t-elle ajouté.

Les Algériens le savaient

L'ambassadrice, aujourd'hui à la retraite, ex-responsable des affaires africaines au State Department dit qu’elle suppose que « tout le monde était au courant, les Algériens particulièrement savaient ce qui se passait quand les otages étaient libérés, quand les gouvernements nient avoir payé des rançons, tout le monde sait que l’argent passe de main en main et par différents intermédiaires et que cela termine dans la trésorerie d’Aqmi et qui leur permit d’acheter des armes et de recruter. »

89 millions de dollars de rançons

Vicki J. Huddleston affirme encore que, selon les chiffres qu’elle a « entendu parler et qu’[elle] vu écrit noir sur blanc » est qu’entre 2004 et 2011 les gouvernements européens ont payés 89 millions de dollars pour libérer des otages enlevés par les groupes islamistes affiliés à Al Qaïda au Maghreb islamique.

L'ambassadrice indique par ailleurs que Mokhtar Belmokhtar, venu d’Algérie pour s’installer au Mali était un trafiquant de cigarettes qui ne représentait pas une menace pour les Etats-Unis qui avaient un temps envisagé une frappe unilatérale contre Belmokhtar mais il n’était pas une cible et il ne représentait pas une menace imminente pour les Américains.

« C’était un petit voyou qui ne représentait pas une menace pour les Etats-Unis, pour les Français ou le gouvernement malien », ajoute-t-elle.

DNA

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Septembre 2018 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

hamoud-boualem-le-bienfaiteur.jpg

PROVERBE DU JOUR

Quand on commence à compter, on ne s'arrête plus. [PROVERBE ARABE]