kayena

8 Mars journée internationale de la femme PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Medjahdi Mohamed   
Jeudi, 07 Mars 2013 00:00
AddThis Social Bookmark Button


Le développement rural au féminin pluriel

8 Mars journée internationale de la femme
Le développement rural au féminin plurielDe nombreuses femmes rurales ont bénéficié de projets inscrits dans le cadre de la politique du FIDA et du gouvernement en matière de réduction de la pauvreté rurale. Selon Mlle Hennan, chargée des renforcements des capacités locales, ces projets comptent 12.143 unités d’aviculture, 9.329 ruches, 80 unités de broderie, 80 unités de métier à tisser….

 Un prêt de 11,8 millions de dollars a été accordé à la wilaya de Tlemcen, par le FIDA, pour financer des projets inscrits dans le cadre du développement des zones montagneuses. Le programme qui s’étale de 2007 à 2014 permettra à plus de 60.000 habitants de sortir de la pauvreté, notamment les femmes rurales. Selon Mlle Hennan, la majorité des femmes a bénéficié des prêts pour l’achat de la matière première. Celles-ci sont localisées au niveau des 26 régions rurales relevant des monts de Traras et de Sebaa Chioukh dans la wilaya de Tlemcen. Le but, a-t-elle souligné, étant de favoriser le développement des régions montagneuses où la pauvreté est très répandue à travers les 17 communes qui comptent de nombreuses « dechrate » et villages. Par le biais de ces initiatives, a-t-on noté, l’on pourra améliorer les conditions de vie au sein de la communauté des jeunes filles possédant une compétence professionnelle et souhaitant se lancer dans une activité extra-agricole rémunératrice, d’autant plus que c’est bénéfique pour les chômeurs désireux de créer une micro entreprise ou d’acquérir une formation liées à des activités agricoles ou non agricoles. « Lorsqu’elles sont économiquement et socialement autonomes, les femmes rurales deviennent de puissants vecteurs de changement » fera observer Mlle Hennan, qui précise en outre que la majorité a réussi. « Parmi les activités, l’on note l’aviculture, l’apiculture, l’élevage ovin... » S’ajoutent, a-t-elle expliqué, d’autres tâches directement productives, notamment la transformation du lait, le travail de la laine, le tissage des vêtements, de tapis, la couture… Tous ces travaux productifs sont réalisés à l’intérieur et à l’extérieur de l’habitat. A travers ces zones, la femme ne s’occupe pas uniquement du travail domestique, mais sa contribution est importante dans le système de production agro-pastorale. Les activités relatées sont les plus importantes et sont toutes liées à l’élevage. Cela montre, selon les services des forêts, que les femmes participent de manière considérable à l’économie rurale. Par ailleurs, à Beni Snous, la femme rurale de cette contrée a été toujours considérée comme une femme modèle grâce à sa magie dans la confection de plusieurs objets d’art, notamment le tapis, la poterie, la natte et même des objets de vannerie. Cette journée du 8 mars est une occasion de braquer les yeux sur ces femmes rurales au moins un jour sur 365, juste une halte afin de rappeler à la société le rôle et la grandeur de cette « dame ». Celle-ci n’a jamais cessé depuis la nuit des temps de soutenir à plus d’un titre l’homme dans l’économie familiale. Selon la Conservation des forêts, les femmes rurales, et en plus du rôle prépondérant qu’elles jouent dans la production alimentaire, apportent une contribution importante à la sécurité alimentaire…..

A SIDI BEL ABBÈS, ELLE A FAIT RENAÎTRE L’ARTISANAT

A Sidi Bel Abbès, de nombreuses femmes rurales ont bénéficié de kits de métiers à tisser. Selon la Conservation des forêts, cette action offre aux femmes une occasion de se prendre en charge, outre une instruction et une éducation appropriées, afin que la femme rurale prenne conscience de ses propres valeurs tout en les transmettant à la génération suivante. Ces équipements sont une aubaine, a-t-on indiqué, pour cette communauté féminine de plusieurs communes de la wilaya de Sidi Bel Abbès, de faire revivre un artisanat en déclin avec la réalisation de tapis, selles, etc. Cet outil de travail mettra fin au calvaire qu’endure la femme rurale. Les moyens qui lui sont offerts démontrent, a-t-on souligné, que le gouvernement a entamé l’exécution de programmes de développement au profit de cette femme, conformément aux orientations qui appuient la participation de la femme rurale au développement et à sa jouissance de tous ses droits en tant qu’élément influant dans la société. Les femmes rurales jouent un rôle socio-économique et culturel prépondérant. Or, la situation des femmes en général et des femmes rurales en particulier reste très préoccupante. Ainsi, la promotion de la femme rurale à Sidi Bel Abbès reste ce grand projet à long terme, car il permet de donner un appui à la création des conditions nécessaires et des outils méthodologiques et pratiques pour une réelle intégration et une implication de la femme rurale dans l’ensemble du processus et des appareils de développement.

Horizons  

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Septembre 2018 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

alg-ang-18juin2010.jpg

PROVERBE DU JOUR

Même la pensée d'une fourmi peut toucher le ciel. [PROVERBE japonais]