kayena

LAMAMRA ET BAIRD S'ENTRETIENNENT SUR LA SYRIE ET LE TERRORISME INTERNATIONAL PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Salim AGGAR   
Lundi, 16 Septembre 2013 00:00
AddThis Social Bookmark Button


L'Algérie est un partenaire "efficace" pour le Canada

LAMAMRA ET BAIRD S'ENTRETIENNENT SUR LA SYRIE ET LE TERRORISME INTERNATIONAL
L'Algérie est un partenaire La conférence de presse conjointe entre les ministre des Affaires étrangères canadien et algérien a été marquée par des déclarations sur la lutte globale contre le terrorisme, le dossier SNC Lavalin et le commerce.

«L'Algérie est un partenaire actif dans la lutte contre le terrorisme dans le monde» a déclaré le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue canadien, John Baird, au cours de laquelle il a abordé plusieurs dossiers comme la lutte globale contre le terrorisme, le dossier SNC Lavalin et le commerce.

Le ministre Lamamra a indiqué que l'Algérie qui «jouit de stabilité» est considérée par ses partenaires comme un élément «efficace» dans le renforcement de l'action internationale visant à venir à bout du terrorisme et du crime organisé dans la région du Sahel. Il a précisé que l'efficacité qui caractérise la position de l'Algérie émane de ses engagements internationaux et de ses contributions, notamment à travers la participation à l'application de la stratégie des Nations unies pour l'éradication du terrorisme ainsi que son action dans le cadre du Forum mondial de lutte contre le terrorisme. D'autre part, le ministre des Affaires étrangères a insisté sur la «disposition totale» de l'Algérie à coopérer dans plus d'un domaine lié à la formation, aux équipements et à l'accès aux technologies disponibles, notamment au Canada et dans plusieurs autres pays amis dans le Nord. De son côté, M. Baird a indiqué que le Canada et l'Algérie sont de solides partenaires au sein du Forum mondial de lutte contre le terrorisme où ils coprésident le groupe de travail sur le Sahel, saluant le rôle joué par l'Algérie dans le dénouement de la crise dans la région, affirmant la disponibilité de son pays à travailler ensemble contre ces phénomènes.
«La lutte contre le terrorisme est l'affaire de tous. Il s'agit d'une lutte internationale obligatoire. Tous les pays doivent oeuvrer ensemble pour combattre cet énorme problème», a-t-il dit, tout en soulignant que l'Algérie et le Canada «doivent réfléchir» aux moyens susceptibles d'améliorer leur partenariat «qui est déjà bon» dans ce domaine.

S'agissant des échanges économiques entre l'Algérie et le Canada, le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a déclaré avec le sourire: «Ils sont bons», tout en souhaitant qu'ils doivent dépasser l'aspect commercial. Le chef de la diplomatie canadienne a salué la «bonne amitié» qui lie les deux pays depuis de «très longues années».
A cet égard, on indique que le volume d'échanges entre les deux pays, estimé en 2012 à six milliards de dollars, réitérant la nécessité d'améliorer le partenariat pour avoir une plus grande croissance économique de part et d'autre.
Un chiffre toujours en progression qui résulte de la présence également d'une importante communauté algérienne au Canada estimée selon le ministre Baird à 100.000 Algériens.

L'autre point soulevé par la presse, lors du point de presse, c'est l'affaire du groupe canadien SNC Lavalin, soupçonné d'avoir versé des pots-de-vin pour obtenir des marchés en Algérie. A ce propos, M.Baird a été clair et a précisé que cette entreprise «ne représentait pas toutes les entreprises canadiennes» et que le Canada a affiché, «une grande détermination pour lutter contre la corruption», en adoptant à la Chambre des Communes (Parlement canadien) une nouvelle loi canadienne contre la corruption et soutenue par tous les partis politiques. Le ministre canadien a ajouté que les entreprises canadiennes travaillent dans un cadre de grande qualité, mais il y a quelques-unes qui font exception. Il est évident que ces dernières doivent payer leurs actes à travers la justice. Pour SNC Lavalin, «les enquêtes judiciaires suivent leur cours normalement», a-t-il expliqué, tout en précisant que les directeurs ont été changés au niveau de cette entreprise pour effacer la mauvaise image dans le monde.

Sur le dossier international, la crise syrienne a été au centre des discussions entre les deux hommes. M.Baird a estimé qu'il s'agissait de «la plus grande crise humanitaire du XXIe siècle» qui nécessite un traitement politique. «Seule une solution politique peut résoudre cette crise», a-t-il dit, affirmant que le Canada «est un pays qui oeuvre et oeuvrera toujours pour répondre aux besoins du peuple syrien». L'évolution récente de la situation en Égypte, en Syrie et au Mali fait partie des sujets abordés par le ministre Baird lors de sa rencontre avec son homologue algérien nouvellement nommé, mais aussi avec le Premier ministre, M.Abdelmalek Sellal.

Le Canada entretient des relations commerciales dynamiques avec l'Algérie qui est la 4e économie en importance de l'Afrique et le 12e partenaire commercial bilatéral du Canada. Il s'agit de la première visite officielle du ministre Baird en Algérie et de la première effectuée par un ministre canadien depuis janvier 2011.

L'EXPRESSION  

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Avril 2018 > »
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

Images Aléatoires

alger-marche-du-rcd.jpg

PROVERBE DU JOUR

Même la pensée d'une fourmi peut toucher le ciel. [PROVERBE japonais]