kayena

Le commandant de l’Africom à Alger PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par EL WATAN   
Jeudi, 28 Août 2014 22:40
AddThis Social Bookmark Button

L’Algérie est un partenaire «important»

Le commandant de l’Africom à Alger
L’Algérie est un partenaire «important»L’Algérie est un partenaire «important» et «nous  partageons son engagement pour une Libye unifiée et gouvernée par les Libyens  eux-mêmes, ainsi que pour la réconciliation et la paix au Mali», a indiqué, hier à Alger, le général David Rodriguez, commandant de l’Africom, qui effectue  une visite en Algérie.

«L’Algérie est un partenaire important pour nous et nous sommes d’accord  sur plusieurs aspects. Nous partageons l’engagement de l’Algérie pour une Libye  unifiée et gouvernée par les Libyens eux-mêmes et pour la réconciliation et  la paix au Mali», a déclaré le commandant de l’Africom à la presse à l’issue  d’une rencontre avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. «Nous sommes prêts à travailler étroitement avec le gouvernement algérien  pour combattre le terrorisme et renforcer la sécurité régionale», a-t-il affirmé.

Le général Rodriguez a souligné avoir débattu avec plusieurs responsables algériens des «défis» de l’heure, mais aussi ceux qui risquent d’intervenir à l’avenir, dans l’objectif de «renforcer notre engagement pour un monde sécurisé  et stable et surtout pour une Afrique plus prospère, plus sécurisée et plus démocratique». Abordant le phénomène du «terrorisme» et de l’«extrémisme», le commandant  de l’Africom a indiqué que ce problème était «complexe» et qu’il concernait la communauté internationale toute entière et «n’est pas seulement l’affaire  des forces de sécurité».


EL WATAN  

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Mai 2018 > »
D L M M J V S
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Images Aléatoires

feu-med-boudiaf_2014.jpg

PROVERBE DU JOUR

Plutôt que de se promener sur la rive et regarder le poisson d'un oeil d'envie, mieux vaut rentrer chez soi et tisser un filet. [PROVERBE ARABE]