kayena

Bouteflika lance le Plan quinquennal 2015-2020 : PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Boualem Branki   
Samedi, 30 Août 2014 12:56
AddThis Social Bookmark Button

 

Les grands défis économiques de l’Algérie

Bouteflika lance le Plan quinquennal 2015-2020 : Les grands défis économiques de l’AlgérieLe dernier conseil des ministres, présidé par le chef de l'Etat, M. Abdelaziz Bouteflika, a balisé la voie pour le prochain quinquennat. 2015-2020 sera un quinquennat de la modernité et de l'achèvement pratiquement de tous les programmes de développement des infrastructures socio-économiques en cours de réalisation.

Une enveloppe financière conséquente a été allouée à ce programme, équivalente à celle qui a été mise sur la table des réalisations du quinquennat 2010-2015: 262,5 milliards de dollars (280 mds de dollars pour le quinquennat 2010-2015).

L'importance de ce budget dénote de la volonté des pouvoirs publics d'aller vite vers les grands acquis socio-économique, l'amélioration des conditions de vie des algériens avec une orientation particulière vers la qualité de vie, et, surtout, à passer à une autre phase, celle du tout écologique.

Il est vrai que les projets infrastructurels prévus dans le prochain quinquennal sont importants, et vitaux pour asseoir un peu plus un développement à visage humain, orienté vers les couches sociales défavorisées, et non pas vers les grands détenteurs de capitaux, ce qui aurait transformé l'économie nationale en économie capitalistique et exclusivement tournée vers le profit. Non, le prochain plan quinquennal sera à visage humain: routes, habitat, AEP, éducation, santé, énergie, environnement. Pour autant, l'efficacité économique sera là, avec en première ligne l'efficacité énergétique, une économie qui devrait être moins gourmande en énergie et productive.

Ce sont là les grands traits de ce plan quinquennal 2015-2020, qui intègre les grands défis économiques auxquels sera confronté l'Algérie: améliorer sa production d'hydrocarbures dans un contexte de crise économique en voie d'apaisement, augmenter ses capacités productives pour diversifier ses exportations, et mettre en place les grands élément d'une société développée, où les crises cycliques du manque d'eau, de logements et d'accès aux grands services publics ne seront que des souvenirs du passé.

Est-ce possible? Avec le travail et le sérieux, c'est possible, car la volonté est l'argent est là, il ne este que le travail et la volonté de bien faire. C'est ainsi donc que le président Bouteflika, lors de ce Conseil des ministres, avait ''chargé le gouvernement de finaliser le projet de programme quinquennal d'investissements publics 2015-2019, dont l'esquisse financière a été arrêtée à hauteur de 21.000 mds de DA pour le présenter au Conseil des ministres avant la fin de l'année".

Un projet d'envergure nationale et que le chef de l'Etat voudrait être l'expression d'une large concertation des principaux acteurs économiques du pays. En fait, le président Bouteflika, il faut le rappeler, avait lors d'un Conseil des ministres tenu en mai dernier exigé que l'élaboration de ce programme se fera en concertation avec tous les acteurs économiques aux niveaux national et local en tenant compte des expériences du passé afin d'améliorer sa mise en oeuvre et son efficacité.

Dès lors, le prochain plan quinquennal sera le fruit d'une vaste concertation entre les grands acteurs économiques du pays, et non pas seulement une ''cogitation'' ou des ''plans'' du gouvernement.  Ce prochain programme quinquennal sera le résultat d'une vaste concertation entre le gouvernement les acteurs économiques, dont les patrons de PME et grandes entreprises, pour que ce programme soit l'expression véritable des points de vue de tous.

Et que ce qui sera décidé et porté sur le prochain plan quinquennal, sera en fait ce que veulent vraiment les acteurs économiques du pays, et, surtout, ce sera un plan de développement quinquennal ciblé sur les grands chantiers à venir. Ceux qui font l'unanimité sociale et économique, pour que tous les acteurs du développement social du pays soient pour une fois associés à la construction de l'avenir du pays. Pour que chacun d'eux soit impliqué, et une partie prenante de cet ambitieux projet sociétal. 


DKNEWS

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Avril 2018 > »
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

Images Aléatoires

abdelwahid-bouabdallah-pdg-air-algerie.jpg

PROVERBE DU JOUR

Même la pensée d'une fourmi peut toucher le ciel. [PROVERBE japonais]