kayena

Un réseau international ayant des ramifications en Chine et en Corée PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par A.N/ Synthèse A.A   
Mardi, 05 Janvier 2010 12:13
AddThis Social Bookmark Button

L’Algérie inondée par des millions de fausses devises

L’Algérie inondée par des millions de fausses devisesLes services de sécurité enquêtent sur un réseau international de trafic d’argent. Selon une source sécuritaire de haut niveau, ce réseau est basé dans une grande ville de l’est du pays, et il est parvenu a injecter sur le marché parallèle pas moins de 20 milliards de centimes et 40 millions d’USD, en 2009.

Les services de sécurité ont arrêté, le mois dernier, une personne soupçonnée d’être l’un des chefs de ce gang, spécialisé dans le trafic d’argent, en utilisant une technologie de pointe. Trois autres suspects sont recherchés, et selon notre source, ils sont réfugiés dans une ville de l’est d’Algérie.

Par ailleurs, on croit savoir que ce réseau, qui opère à travers Sétif, Annaba, Alger et Tamanrasset, a pu « injecter » dans le marché, des sommes importantes estimées à 20 milliards de centimes et plus de 40 millions USD, et ce selon les aveux mêmes de la personne arrêtée.
C’est un banquier à la BNA qui a levé le voile sur cette affaire, le mois de septembre dernier, après qu’il ait signalé un transfert suspect d’une somme d’argent en billets de 100 dollars américains, d’une agence bancaire de l’est du pays. Il s’est avéré que ces billets ont été falsifiés avec des appareils de pointe. La BNA a procédé ensuite à  la vérification d’un autre lot d’argent en monnaie locale, pour découvrir que certains billets de 500 DA et de 1000 DA, ont été falsifiés, d’une manière « presque parfaite ».
Selon une source proche de l’enquête, les services de sécurité trouvent des difficultés énormes pour repérer les éléments de ce réseau, qui reçoit l’argent falsifié de la Corée de Sud et de la Chine.

Par ailleurs, le Ministère des finances et la Banque centrale s’attellent à revoir la manière de vente de la monnaie algérienne, notamment les billets de 500 DA et 1000 DA. Selon une source bien informée, la Banque centrale compte bénéficier de l'expérience des pays européens, en particulier l'Allemagne, qui maîtrise les techniques d’impression de billets infalsifiables. Le Ministère des finances envisage, également, d’équiper les agences bancaires avec des détecteurs de faux billets

EL KHABAR

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Février 2020 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29

Images Aléatoires

airalgerie-2010.jpg

PROVERBE DU JOUR

Celui qui aime à demander conseil grandira. [PROVERBE CHINOIS]