kayena

Azzedine Bousseksou. Chercheur PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Djamila Kourta   
Dimanche, 22 Août 2010 23:40
AddThis Social Bookmark Button

Médaillé d'argent du CNRS 2010

Azzedine Bousseksou. ChercheurAuteur de plus de 130 articles à comité de lecture international, de plusieurs couvertures de journaux à fort impact, de 7 brevets dont 1 exploité, le chercheur algérien Azzedine Bousseksou, diplômé de l'université du l'USTHB à Alger, est médaillé d'argent du CNRS pour l'année 2010.

Après avoir décroché en 2009 le prix Langevin chimie 2009 de l'Académie des sciences en France, le chercheur algérien Azzedine Bousseksou, directeur de recherche au CNRS au laboratoire de chimie de coordination à Toulouse est médaillé d'argent du CNRS pour l'année 2010. Cette prestigieuse récompense lui est attribuée cette année en signe de  reconnaissance de l'établissement pour sa «contribution au rayonnement du CNRS et de la recherche scientifique française», précise le communiqué du CNRS. La médaille d'argent du CNRS est décernée chaque année à une quinzaine de chercheurs. Elle «distingue un chercheur pour l'originalité, la qualité et l'importance de ses travaux, reconnus sur le plan national et international».

Responsable de l'équipe «Matériaux moléculaires commutables» au sein du même laboratoire, A. Bousseksou a été déjà primé en 2003 par le prix de la division de chimie de coordination de la Société chimique de France, le prix SFC (Smart Fuel Cell) et par le prix Langevin de l'Académie des Sciences en 2009. Directeur de recherche au CNRS depuis 2005, cet éminent chercheur, âgé de  46 ans, spécialiste du magnétisme moléculaire, de la commutation et de la bistabilité moléculaires, est l'auteur de plus de 130 articles à comité de lecture international, de plusieurs couvertures de journaux à fort impact, de 7 brevets, dont 1 exploité. Il a encadré plus de 14 thèses et il est l' invité des congrès internationaux.

Diplômé de l'université de l'USTHB à Alger, docteur en sciences des matériaux à l'université Paris VI, DEA des sciences des matériaux de Nantes Il et directeur du GDR national «Magnétisme et commutation moléculaires», co-coordinateur du GDRI France-Japon sur les matériaux multifonctionnels, organisateur de nombreux workshops et coordinateur de plusieurs réseaux et projets de recherche nationaux et internationaux, il a été membre du Comité national du CNRS pour la période 2000-2004. A. Bousseksou soutient sa thèse en Sciences des matériaux en 1992 à l'université Pierre et Marie Curie (Paris 6). Il intègre ensuite le groupe de recherche du Professeur François Varret (Département de recherches physiques de l'université Paris 6) en qualité de chercheur associé pour une durée d'un an. En 1993, il est recruté au LCC CNRS à Toulouse comme chargé de recherche au CNRS, et en 1997 il effectue un détachement de 18 mois en Irlande du Nord dans le groupe de recherche Raman et lasers du Professeur John Mc-Garvey.

Il est aujourd'hui responsable du groupe «Matériaux moléculaires commutables» au LCC composé d'une dizaine de chercheurs de grande valeur. Après un travail acharné et de longue haleine, A. Bousseksou se fait reconnaître par ses pairs et honorer par la communauté scientifique du CNRS en lui décernant cette médaille d'argent, en attendant une moisson d'autres prix et de franchir le pas vers le prix Nobel.    

ELWATAN
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Février 2020 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29

Images Aléatoires

latif-ladid.jpg

PROVERBE DU JOUR

Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire. [PROVERBE CHINOIS]