kayena

AVANT-PREMIÈRE DE THIS IS IT À LA SALLE COSMOS PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Culture
Écrit par O. HIND - KAYENA   
Samedi, 31 Octobre 2009 01:06
AddThis Social Bookmark Button

La folie Michael Jackson atteint Alger

 

michael-jackson-this-is-it-soundtrackSur distribution de MD Ciné, le film de Kenny Ortega est actuellement à l’affiche et ce, durant plus de 15 jours à la salle Cosmos. Fans, régalez-vous!

Ouf! enfin nous y sommes! Après l’annonce de son report, la matinée, et les remous fous qu’a suscités, son avènement, la projection en avant-première algérienne de This is it, le film constitué des images des dernières répétitions de Michael Jackson, a enfin eu lieu le 28 octobre à la salle Cosmos et à Alger. Monumental! Des images que le monde entier découvre en même temps sur ce qu’aurait pu être la tournée londonienne en juillet dernier du King de la pop.
Une surprise: la salle est pleine à craquer. Beaucoup de monde est venu, malgré toutes les incertitudes qui ont plané tout au long de la semaine concernant sa projection. O.K., le grand sponsor a lâché l’affaire. Donc, pas de première partie, ni de tutti canti ou de cocktail mondain au finish. On s’en fiche! Le must de l’essentiel est là. Car comme l’ont fait remarquer à juste titre les distributeurs du film et organisateurs de l’événement, MD ciné avec le concours de Euro RSG, «il n y a pas de raison que le film ne sorte pas en Algérie à l’instar du monde».
Même si la copie n’est réceptionnée que dans la matinée et donc pas encore déballée à temps et vérifiée au préalable, on croise les doigts pour que tout se passe bien. Enfin, 20h passé, la tension monte, des personnes sont debout faute de places, le film est prêt à la diffusion. Beaucoup d’excitation règne dans la salle. Le public est composé, entre autres, de gens de la pub, de médias et bien entendu et fort heureusement de fans, certains d’entre eux des filles, vestes carrée et chapeau sur la tête arborant fièrement leur look de fans.

Le public n’hésite pas à crier son impatience. Le film s’ouvre sur les témoignages des musiciens et comptera aussi ceux des danseurs et du staff technique. Certains confient, non sans des larmes aux yeux, à l’image de ce costumier, la chance qu’il ont à travailler avec Michael. This is it, montre un Michael Jackson au top de sa forme, évoluant avec précision et sérénité sur scène. Il déclare officiellement le début de sa tournée: This is it! Mise en scène faramineuse et plans chorégraphiques gigantesques illustrent ce film qui nous fait découvrir les auditions des danseurs.

Ces derniers, admiratifs devant lui, l’acclament comme un dieu vivant quand il est sur scène. Michael préserve sa voix mais se lâche parfois notamment en duo avec cette choriste sur I just can’t stop loving you. La jeune femme est exhortée par Michael à donner le meilleur d’elle- même, car c’est le moment de montrer que c’est elle la star. Tout comme avec cette guitariste blonde. Perfectionniste, Michael revient sans cesse sur certains détails, connaît par coeur le tempo, affirme son chef d’orchestre. Michael évolue sur scène au milieu de plusieurs danseurs et fait montre d’une agilité foudroyante, déclinant des chorégraphies à vous couper le souffle. Le rythme déchaîné de ses chansons phares vous fait bouger sur votre siège. De la puissance physique mais aussi spirituelle quand Michael entonne ses ballades et ses sollicitations à sauver notre planète dans Earth song.
Le film dévoile aussi les décors de cette tournée exceptionnelle qui comprend un arsenal logistique énorme. Le décor de Thriller constitué de danseurs/zombis et de figurines volantes se déclinera en trois D. La chanson Smooth Criminal est un assemblage de films de gangsters des années 40 et montre la sublime Rita Hayworth lorgnant vers Michael Jackson dans un bel effet de montage qui fait sourire et subjuguer à la fois.
Aussi, boules de feu, feu d’artifice sont les quelques ingrédients de ce film qui nous immerge dans le concert éponyme de Michael. Notre star de la pop rend hommage à ses frères dans un medley des Jackson Five et finit ses répétitions en bénissant son équipe. Nous nous sentons du coup, à la fois privilégiés et honteux d’assister pour la première fois à ce qu’aurait dû être «un concert grandiose de Michael Jackson».

Une chance inouïe s’offre à nous, pauvre pays du Tiers-Monde. Nous assistons à un miracle... Mais à quel prix! Fallait-il attendre que notre king meure pour que nous prétendions assister un jour à son concert? Aujourd’hui, il n’est plus là. Joie et enthousiasme presque naïfs se mêlent au regret. La salle est au comble du délire lorsque Michael interprète Billie jean. Une fan se lève et imite ses pas de danse. On applaudit, on tape des mains, on bat la mesure, on s’esclaffe, on hurle son émotion. Et au bout d’une heure et demie, on sort de la salle dans un état second.
Le film est bon, mais on s’attendait peut-être à mieux. Car le talent de Michael n’a pas de limite. Le film restitue tout de même l’âme pure de ce garçon prodige qui, un jour, révolutionna la musique afro-américaine.. En dépit de scandales qui n’en finissaient pas d‘éclore ici et là, à propos de ses gains et droits d’auteur, Michael Jackson volera, indétrônable, toujours haut dans nos coeurs. L’étoile brillera à tout jamais.


L'Expression
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Février 2020 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29

Images Aléatoires

fennec_algerie-2014.jpg

PROVERBE DU JOUR

Celui qui aime à demander conseil grandira. [PROVERBE CHINOIS]