kayena

Projet de fibre optique lié à la transsaharienne PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Multimedia
Écrit par F. Abdelghani   
Mercredi, 30 Juin 2010 00:00
AddThis Social Bookmark Button

80 millions de dollars pour désenclaver le Sahel

80 millions de dollars pour désenclaver le SahelL’Algérie, le Niger et le Nigeria ont approuvé, dimanche dernier à Alger, le projet de réalisation d’une liaison en fibre optique sur l’axe Alger-Zinder-Abuja. Un projet qui permettra d’établir une plate-forme de télécommunications entre l’Algérie et ses voisins du Sahel.

Ce projet qui concernera une distance de 4 500 km dont 2 700 de km pour l’Algérie coûtera 80 millions de dollars dont 45 millions représentent la quote-part de l’Algérie, indique le ministère de la Poste et des TIC. A indiquer que ce projet sera réalisé en 18 mois et le début des travaux est prévu pour décembre 2010, selon le comité d’expertise.

Finalement, ce projet a été signé sous forme de la déclaration d’Alger entre M. Benhamadi, ministre de la Poste et des TIC, Mme Takoubakoye Aminata, ministre nigérienne de la Communication, des Nouvelles technologies de l’information et de la culture et M. Mohammed Sambo, secrétaire général du ministère de l’Information et des Communications du Nigeria. Inscrit dans le cadre du NEPAD, le projet de fibre optique est d’une utilité économique et sociale pour toute la région du Sahel. Il contribuera, de l’avis des spécialistes, à la désenclaver en renforçant son réseau téléphonique et informatique au premier plan.

Pour la ministre nigérienne, «ce projet se veut intégrateur avec des objectifs multiples tels que celui de fournir des services des TIC aux populations locales en désenclavant le Niger». De son côté, le représentant du Nigeria a confirmé «les engagements de la partie nigériane dans ce projet qui devrait limiter les coûts pour l’accès aux TIC au pays».

Les trois partenaires se sont donc entendus pour instruire le comité technique du projet de liaison en fibre optique à lancer les études de faisabilité en y intégrant l’étude d’impact sur l’environnement, conformément aux échéances établies par la 9e session du comité de suivi et de mise en œuvre du projet, tenue du 20 au 22 juin à Alger. La prochaine session qui aura lieu à Dakar en octobre prochain sera décisive car «il y aura examen des possibilités d’optimisation des coûts en intégrant le projet de fibre optique à celui de la transsaharienne». Le ministre algérien a estimé que ce projet «pourrait être élargi aux autres pays d’Afrique tout en permettant de s’ouvrir sur l’Europe». A ce niveau, il faut rappeler que ce projet sera connecté dès sa finalisation au réseau européen.

L’Algérie a déjà établi deux liaisons sous forme de câble marin avec l’Europe alors qu’un troisième câble est programmé entre Alger et Las Palmas (Espagne) via Oran.

Le Jeune Indépedant
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Novembre 2018 > »
D L M M J V S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Images Aléatoires

idir-entretien_8fev13.jpg

PROVERBE DU JOUR

Celui qui aime à demander conseil grandira. [PROVERBE CHINOIS]