kayena

Il est revenu sur le choix de Marrakech et du programme de préparation PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Sport
Écrit par Fares R   
Samedi, 07 Mai 2011 00:00
AddThis Social Bookmark Button

Éric Gerets : “Une victoire face à l’Algérie est extrêmement nécessaire”

Éric GeretsDans un long entretien qu’il a accordé au journal marocain le Matin, hier, Éric Gerets est revenu sur de nombreux sujets d’actualité relatifs aux préparatifs pour le derby du 4 juin prochain face à l’équipe nationale algérienne. D’emblée, l’ex-coach de l’OM a affirmé que le choix du stade de Marrakech est avant tout une décision du gouvernement, car lui aurait aimé jouer ce match à Casablanca. “C’est une décision que je dois accepter. Elle a été prise par le gouvernement pour donner un signal fort, non seulement au peuple marocain mais aussi pour la communauté internationale”, a-t-il dit, faisant allusion à l’attentat terroriste qui s’est produit, il y a quelques jours, en plein centre de Marrakech. Et d’ajouter sur son programme de préparation en vue du rendez-vous face aux Verts : “On voulait partir en Espagne et revenir à Casa deux jours avant le match, mais comme on va jouer à Marrakech, il n'y a plus de raison de partir ailleurs. On va donc se préparer à Marrakech puisque la qualité de la vie et de préparation est exceptionnelle dans la ville Ocre. Nous avons un hôtel à une minute du stade et un terrain annexe qui est fantastique. Maintenant, le problème de se préparer ailleurs ne se pose plus puisque nous avons toutes les garanties d'effectuer une belle préparation chez nous.” Pour ce qui concerne l’effectif qu’il compte retenir pour ce fameux match face à l’Algérie, ce dernier a avoué qu’il n’y aura pas de grands changements par rapport au groupe qui avait participé à la rencontre du 27 mars dernier à Annaba.
“Il y aura un ou deux nouveaux joueurs sans plus”, s’est-il contenté de dire. Au sujet de la forme de certains de ses joueurs qui ne jouent pas ou sont peu utilisés dans leur club, Gerets a avoué qu’il se fait des soucis sur ce registre du moment, dit-il, que ce problème ne concerne pas un ou deux joueurs, mais plutôt la plupart des cadres de son onze en citant le cas de Chamakh et de Khardja qui jouent rarement ces derniers temps avec leurs équipes respectives (Arsenal et l’Inter). À la question de savoir si une défaite face à l’Algérie est envisageable, Gerets n’y est pas allé par quatre chemins pour répondre en déclarant qu’un succès face à l’Algérie est extrêmement nécessaire. “Nous savons que nous avons toutes nos cartes en main. On sait qu'on doit gagner contre l'Algérie pour rendre heureux le peuple marocain et avoir une grande chance de se qualifier à la Can-2012. Une victoire est extrêmement nécessaire. Mais avant que le match ne commence, les deux équipes sont à égalité, et celui qui marque le plus de buts remportera la rencontre. On ne peut pas dire d'office qu'on va gagner. Le football n'est pas une science exacte.” Et d’ajouter que ce derby n’est pas pour autant décisif pour le Maroc en vue de la qualification à la prochaine Can au Gabon et en Guinée équatoriale : “C’est vrai qu'en cas de victoire, on prendra une belle option pour la qualification, mais cela ne veut pas dire qu'on a toutes les garanties de se qualifier. Décisif, certainement pas. Il faut prendre sept points sur les trois matchs pour être sûr de se qualifier.” Il pense que le match face aux Fennecs va se jouer sur l’intelligence tactique en précisant que l'équipe qui est capable de mettre en place un jeu rapide causera des problèmes à l'adversaire et aura une belle carte à jouer.

LIBERTÉ
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Avril 2020 > »
D L M M J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Images Aléatoires

jean_amrouche245.jpg

PROVERBE DU JOUR

Ane par nature ne lit son écriture. [Proverbe breton]