kayena

L’EQUIPE NATIONALE DE FOOTBALL AGRESSÉE AU CAIRE PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Sport
Écrit par Mounir BENKACI - KAYENA   
Samedi, 14 Novembre 2009 01:04
AddThis Social Bookmark Button

Egypte-Algérie: sous haute tension

Un climat électrique a précédé le match de ce soirAu lendemain de l’agression du bus de la sélection nationale au Caire, la tension demeure à son comble au Caire, attisée par une presse égyptienne irresponsable.

La tension est à son comble au Caire. Au lendemain du caillassage du bus de l’équipe d’Algérie, la presse égyptienne nie l’évidence et jette de l’huile sur le feu, en accusant les Algériens d’avoir monté l’incident de toutes pièces. «Le bus transportant les joueurs algériens de l’aéroport à l’hôtel a été confronté à un incident étrange, lorsque certains joueurs ont commencé à détruire les vitres du véhicule en prétendant avoir été la cible de jets de pierres», osait écrire le quotidien gouvernemental Al-Ahram, qui rappelle le lourd contentieux entre les deux pays. Et notamment les incidents survenus en 1989, en marge d’une autre rencontre décisive des éliminatoires de la Coupe du monde. Heureusement que le délégué de la Fifa a fait un constat objectif. «Nous avons constaté que trois joueurs avaient été blessés: Khaled Lemmouchia au cuir chevelu, Rafik Halliche au-dessus de l’oeil, à l’arcade sourcilière, et Rafik Saïfi au bras», a affirmé Walter Gagg,
Les joueurs blessés présents à l’entraînement

Les joueurs blessés lors de l’agression contre le bus de la sélection algérienne «sont tous en bonne santé» et devaient se présenter à l’entraînement des Verts hier à 18h30 (heure du match) au Cairo Stadium. Tous les joueurs algériens devraient prendre part à cette séance d’entraînement qui se déroulera sous une étroite surveillance policière, selon la délégation sportive algérienne.

représentant de l’instance mondiale sur place, désavouant ainsi les autorités égyptiennes et confirmant ainsi les déclarations de Hachemi Djiar. «On ne peut pas parler de blessés superficiels. Avec les points de suture, il faut voir si ces joueurs peuvent jouer de la tête», a révélé l’officiel. A la suite de cette agression, la Fifa a demandé à la Fédération égyptienne et, surtout, aux plus hautes autorités du pays, d’apporter des garanties écrites sur la mise en place des mesures de sécurité supplémentaires nécessaires à tout moment pour la délégation algérienne. C’est dans de telles conditions qu’aura lieu, en fin de compte, la rencontre devant opposer l’Egypte à l’Algérie au Cairo Stadium comptant pour la qualification à la Coupe du monde prévue en 2010 en Afrique du Sud. Le match promet d’être chaud, même surchauffé, tant les deux teams visent un même objectif: une qualification au Mondial. Et l’accueil réservé au Caire à la délégation algérienne n’est qu’un avant-goût de ce qui attend les Algériens.

Pour le Onze national, appelé à bien négocier son match en dépit des derniers événements, l’heure de vérité approche. Les Verts comptent trois points d’avance sur leur adversaire avec un goal-average favorable de +5. Mieux encore, les coéquipiers du capitaine Yazid Mansouri n’ont besoin que d’un petit nul pour se qualifier. Au pire, ils peuvent se permettre une défaite par la plus petite des marges pour valider leur ticket au pays de Nelson Mandela. Les hommes de Rabah Saâdane ont en tête tous ces petits détails et savent comment s’y prendre pour offrir à l’Algérie sa troisième participation à une Coupe du monde après l’Espagne en 1982 et le Mexique en 1986. Pour ce faire, les camarades de Meghni affichent une détermination sans faille pour écrire leurs noms dans l’Histoire connaissant l’importance d’une participation à un Mondial pour tout footballeur. Le chemin pour Johannesburg est, cependant, encore long. Aussi, les Bougherra, Belhadj, Saïfi, Ziani et autre Meghini doivent impérativement tenir le choc ce soir au Cairo Stadium et ce, quoi qu’il arrive. Les Verts doivent, tout en faisant preuve de la même abnégation, retrouver leur agressivité sportive. Et pourquoi pas inscrire un but d’entrée pour chambouler tous les calculs des Egyptiens.
Décidés, les Egyptiens tenteront leur va-tout. C’est la dernière chance pour plusieurs joueurs égyptiens de participer à un Mondial.
Tout compte fait, l’Algérie n’est qu’à 90 minutes du Mondial sud-africain et il suffit juste d’y croire et de tenir le choc, quelle que soit la difficulté de la tâche qui attend nos joueurs.

Envoyé spécial au Caire Mounir BENKACI

L'Expression

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Avril 2020 > »
D L M M J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Images Aléatoires

humiliation-foot.jpg

PROVERBE DU JOUR

Ane par nature ne lit son écriture. [Proverbe breton]