kayena

BELGIQUE 2 - ALGÉRIE 1 PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Sport
Écrit par Saïd MEKKI   
Mercredi, 18 Juin 2014 00:01
AddThis Social Bookmark Button


Le faux pas des verts

BELGIQUE 2 - ALGÉRIE 1 : Le faux pas des vertsUne seule alternative s'ils veulent vraiment passer au prochain tour: gagner leurs deux prochains matchs.

La sélection algérienne s'est fait surprendre, hier, au stade de Belo Horizonte par une équipe belge bien lucide. Après avoir mené au score (1-0) à la mi-temps, les joueurs de coach Vahid n'ont pas du tout joué l'offensive annoncée par le coach qui leur a fait défaut devant des «Diables rouges «bien réalistes (2-1).

D'emblée on n'a pas eu trop de surprises concernant les «onze» rentrants des deux sélections. Ainsi par rapport au dernier match contre la Roumanie (2-1) en amical, le 4 juin à Genève (Suisse), coach Vahid a effectué deux changements avec Halliche à la place de Cadamuro et Mahrez à la place de Djabou.
Ainsi, dans la cage, le portier Raïs M'bolhi retrouve son statut de gardien N.1, après l'avoir cédé depuis octobre dernier à son suppléant, Mohamed Lamine Zemmamouche. Dans l'axe central, le coach des Verts n'a pas réitéré sa confiance à la paire Bougherra-Cadamuro puisqu'il a choisi Halliche à la place de Cadamuro.
A droite, Mehdi Mostefa occupe ce poste, alors que sur le flanc gauche, Faouzi Ghoulam reste indétrônable. Au milieu de terrain, Carl Medjani assume la tâche de relayeur avec la défense, alors que la récupération est confiée à Saphir Taïder et Nabil Bentaleb.
Dans l'animation offensive, Sofiane Feghouli, très en jambes, sera chargé de cette mission.
A droite, c'est Riad Mahrez qui a été préféré au virevoltant Abdelmoumen Djabou qui a été laissé comme «jokey» de luxe. Enfin, en pointe de l'attaque, Hilal Soudani est là pour tenter de concrétiser les occasions de scorer.

Du côté belge, le coach Marc Wilmots n'a effectué qu'un seul changement dans son équipe type en incorporant Nacer Chadli dans l'entre-jeu aux côtés de l'inamovible Axel Witsel alors que Moussa Dembélé complétait le trio. Le poste de gardien est dévolu sans surprise aucune à l'excellent Thibaut Courtois. En défense, on retrouve le capitaine Vincent Kompany derrière sa première garde Daniel Van Buyten, Toby Alderwereild à droite et Jan Vertonghen à gauche complètent l'arrière-garde. En attaquant sans surprise, il y a Romelu Lukaku en pointe aidé sur les ailes par Kevin De Bruyne et l'insaisissable Eden Hazard. Le match débute sous la prudence de part et d'autre. Les Belges multiplient les tentatives mais butent sur une défense algérienne bien compacte. Le premier tir du match fut celui d'Axel Witsel qui trouve M'bolhi à la parade (20').
On joue la 25e minute de jeu quand Ghoulam centre pour Sofiane Feghouli qui est accroché par Vertonghen et qui tombe dans la surface. Carton pour le Belge et penalty pour l'Algérie. Et Feghouli se fait justice en ouvrant la marque pour les Verts.
Les Algériens prennent confiance et tentent de gérer le petit acquis. Kevin De Bruyne botte un coup franc, mais sa balle passe devant le but de Raïs M'bolhi (30').
La plus nette des occasions belges est celle où Hazard sert une belle balle à Chadli qui, à 10 mètres du but, écrase sa frappe du gauche (43'). La possession de balles est, certes, belge, mais cela n'a pas suffi pour prendre à défaut le gardien de but Raïs M'bolhi aspirant la confiance. La mi-temps est sifflée sur le score d'un but à zéro en faveur des Verts.
Débordement de Mertens sur la droite qui centre mais la balle est captée par Mbohli (49'). Quelques minutes plus tard, une belle sortie aux poings de Mbolhi sur un long coup franc côté droit. Le gardien algérien rassure la défense.
Pendant ce temps les Verts procèdent par contres et se montrent très menaçants. Medjani rate sa reprise de la tête suite à un corner, sa balle passe légèrement à gauche de la cage du gardien Courtois (56').
Mertens, seul sur la droite, amorce une frappe à l'entrée de la surface et M'bolhi sauve sa cage (62').
Les Belges mettent la pression et coach Wilmot effectue quelques changements. Et justement c'est l'un des joueurs remplaçants, à savoir Fellaini, qui reprend de la tête une balle transmise par De Bruyne pour réussir l'égalisation (70').
Les Verts reculent d'un cran suite à cette égalisation au moment où le public tente de les encourager des tribunes. Mais c'était peine perdue, une contre-attaque est menée par Hazard et Origi, voit Mertens, seule à droite, pour piquer une balle devant l'infortuné M'bolhi (79'). Les Belges prennent l'avantage et change donc la donne. Il faut bien reconnaître que Mertens a bien fait souffrir les Algériens sur le côté droit.
Son entrée aura changé beaucoup de choses en faveur des Belges qui mènent à la marque alors qu'ils étaient menés à la mi-temps. Et les Belges poussent encore avec ce centre d'Alderweireld pour la tête de Fellaini qui oblige M'bohli à claquer le ballon pour le dégager (85'). Les Belges terminent finalement la partie en leur faveur brisant ainsi le cadenas vert...

Halilhodzic et son équipe ont donc perdu leur premier match dans cette Coupe du monde et ils n'auront donc plus qu'une seule alternative s'ils veulent vraiment passer au prochain tour: gagner leurs deux prochains matchs contre respectivement la Corée du Sud le 22 juin à Porto Alegre et la Russie le 26 juin à Curitiba.

L'EXPRESSION

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Juin 2019 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

Images Aléatoires

aarc-logo.jpg

PROVERBE DU JOUR

Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire. [PROVERBE CHINOIS]