kayena

EN : L’après-Vahid fait déjà peur aux amoureux des Verts PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Sport
Écrit par S. M. A.   
Mercredi, 02 Juillet 2014 00:00
AddThis Social Bookmark Button


L’après-Vahid fait déjà peur aux amoureux des VertsL’aventure de Vahid avec les Verts est visiblement terminée, le coach a fait ses adieux aux supporters en attendant qu’il officialise son départ avec la FAF qui, de son côté, n’a pas attendu longtemps pour prendre un autre entraîneur.

Christian Gourcuff est comme on le sait annoncé du côté de l’EN, et ce, depuis quelques mois déjà, le scénario de 2010 s’est répété, car si l’on se souvient bien, la piste Halilhodzic avait été activée avant même d’aller au Mondial en Afrique du Sud, Saâdane avait quitté les Verts après une déception contre la Tanzanie, avant que Benchikha ne prenne le relais des chutes, pour enfin voir Halilhodzic débarquer en sélection.

L’histoire est donc en train de se répéter, et le Bosnien devrait s’en aller après 3 ans de bons et loyaux services.


Résultat

L’équipe commence à peine à s’imposer sur le rectangle vert qu’il est déjà temps de changer, un changement non souhaité par les supporters qui ont manifesté leur soutien à celui qui a été très contesté pour ses choix, mais qui a fini par prouver qu’il avait tout à fait raison dans tout ce qu’il a fait. Les résultats de son travail sont là pour le prouver, et il est donc difficile d’imaginer l’EN se débrouiller sans lui au vu de la discipline mise en place.

Il s’agit donc d’un coup d’arrêt et d’un bâton dans les roues de l’EN, la machine commence à peine à tourner qu’il est déjà le moment de chambouler les plans, difficile pour un public et surtout à des joueurs qui se sont habitués à une méthode difficile, mais très efficace de leur entraîneur.


Attachés au coach

On sait que durant les trois saisons passées à la tête de la sélection, les relations entre le coach et ses joueurs n’ont pas été toujours bonnes, il a été plusieurs fois sujet de critiques, et le torchon a maintes fois brûlé entre lui et certains éléments, mais à chaque fois il a su s’en sortie grâce notamment à un comportement exemplaire dans certains cas, alors que des fois il a préféré directement balayer et faire le ménage pour se débarrasser de certaines tracasseries sans issue.

Malgré toutes les difficultés rencontrées par le coach et surtout par des joueurs qui auront souffert durant 3 ans à s’imposer pour les uns et à garder le niveau pour les autres, personne n’a osé défier Vahid dans la presse, même les joueurs écartés ont préféré garder le silence, car la méthode Vahid a fonctionné et personne na osé s’attaquer à lui, de peur de devenir l’ennemi public numéro un, car le public a été totalement séduit par la méthode du Bosnien.


Une passation de consignes dangereuse

Vahid Halilhodzic passera donc le témoin prochainement à son successeur, ce dernier n’est autre que Christian Gourcuff, qui, contrairement à son prédécesseur, hérite d’une situation parfaite, il trouvera sur place une équipe prête et il n’aura qu’à continuer à pousser vers l’avant la machine. Dans l’entourage du foot français, on n’hésite pas à émettre des réserves concernant l’avenir de cet entraîneur à la tête de l’EN, car, comme Vahid, le Breton a un caractère un peu spécial, il ne communiquerait pas bien avec les gens de la presse, et cela risque de compliquer une nouvelle fois les relations avec cette dernière.

Les joueurs, pour leur part, auront à assimiler une nouvelle méthode de travail, ce qui n’est pas facile à la veille d’une campagne comme celle qui attend l’EN à partir du mois de septembre dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015 qui aura lieu au Maroc qui s’étaleront sur pratiquement deux mois, d’où la nécessité de ne pas chambouler ce groupe soudé et formé sur une période de 3 ans.


Initiation

Dans l’une de nos précédentes éditions, après la brillante qualif’ au 2e tour arrachée par l’EN, on avait évoqué la nécessité de voir Vahid prolonger son aventure à la tête de l’EN, son travail plaide pour lui, ainsi que ses résultats, son expérience ivoirienne l’a beaucoup aidé dans sa mission, car c’est grâce à ça qu’il a su gérer certains contretemps, mais aussi quelques cas d’indiscipline.

Le vécu du coach en Côte d’Ivoire qui s’était mal terminé aura donc servi à quelque chose, Vahid a puisé dans ça et sa réussite est là et tout le monde l’a constaté, ce qui ne sera peut-être pas le cas du nouveau coach qui n’a pas eu à travailler à la tête d’une sélection, puisque sa longue expérience il l’a acquise seulement dans des clubs, dont le dernier était Lorient. Il faut dire que même si c’est du foot et que les règles sont les mêmes dans les deux environnements, il existe certaines règles et mode de travail qu’il faut maîtriser en sélection et qui ne sont pas applicables en club, à l’image du travail de prospection et la manière de gérer les efforts et les tournois, et bien d’autres choses que Gourcuff risque de rencontrer sur son chemin et qui ne vont pas forcément l’aider à mener l’EN à bon port.


Les chances au Maroc déjà compromises ?

Pour le moment, selon le discours des joueurs après le match, ainsi que celui de la FAF dans les coulisses, il est clair que l’EN jouera ses chances à fond l’hiver prochain pour gagner la CAN, qui aura lieu sur le sol du royaume chérifien. De quoi inciter l’Algérie du foot à espérer un triomphe historique.

Ceci-dit, la passation de consignes risque d’être difficile, car Gourcuff ramènera une nouvelle politique avec lui, de nouvelles idées qui n’iront peut-être pas avec la mentalité du groupe actuel, car, pour réussir sur un terrain de foot, il faut savoir maîtriser ce qui se passe à l’extérieur, dans le vestiaire par exemple, car c’est là souvent que commencent les soucis. Faire cela en 4 mois relève de l’impossible, à moins que Gourcuff arrive avec une baguette magique qui évitera à l’EN et à son entourage les soucis qui commencent à prendre place. Les gens ont peur de ce que sera fait demain, les éliminatoires de la CAN commenceront dès le mois de septembre, et il suffit de deux mauvais résultats de suite pour que tout s’effondre à nouveau, et le rêve de remporter la CAN ne sera dès lors qu’un mirage. C’est pour ça que Gourcuff doit trouver les solutions idoines pour garder le même état d’esprit régnant actuellement, et apporter du nouveau, une touche personnelle dont les résultats doivent être visibles le plus rapidement possible.

Compétition 

 

Artcle sur le même sujet :  Maintien de Vahid : une cause nationale




 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Novembre 2018 > »
D L M M J V S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Images Aléatoires

afrique-du-sud-en-vue.jpg

PROVERBE DU JOUR

Si tu avances, tu meurs. Si tu recules, tu meurs. Alors pourquoi reculer ? [PROVERBE AFRICAIN]