kayena

Suite aux déclarations du président de la JSK PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Sport
Écrit par Nazim T.   
Samedi, 25 Septembre 2010 00:00
AddThis Social Bookmark Button

La FAF attaque Hannachi en justice

La FAF attaque Hannachi en justiceSelon une source digne de foi, nous apprenons que la Fédération algérienne de football et le bureau fédéral ont décidé d’ester le président de la JSK, Moh-Chérif Hannachi, en justice suite à ses dernières déclarations à la presse sur lesquelles il avait accusé la FAF de vouloir nuire au club kabyle après que l’instance dirigée par le président Raouraoua eut sommé la JSK de rembourser les frais de l’affrètement du vol spécial ayant assuré le transport de la formation algérienne au Nigeria, à l’occasion de la Ligue des champions d’Afrique.

D’ailleurs, dans un communiqué publié sur le site Internet de la FAF, la Fédération algérienne de football se dit réserver le droit d’user des règlements généraux en vigueur pour tout abus ou atteinte à son image et son intégrité et en cas de diffamation, elle portera toute affaire devant les tribunaux.
L’allusion est claire aux déclarations du boss Kabyle. La FAF explique dans le dit communiqué qu’elle “n’a jamais eu vocation à payer les transports des clubs algériens qualifiés dans les différentes compétitions africaines, arabes ou maghrébines”, et de révéler que son instance “s’est portée garante auprès de la compagnie nationale à la veille du décollage vers le Nigeria, faute de quoi, Air Algérie aurait annulé le vol”.

La FAF précise que la JSK est dans son droit de réclamer de rembourser les frais du transport aérien auprès du MJS  suite à sa campagne africaine. “Le ministère de la Jeunesse et des Sports, à partir de certaines phases de la compétition, rembourse au club concerné les frais de transport aérien. La JSK au vu de son parcours est éligible à ce remboursement”, et de préciser que le club kabyle a bénéficié d’une somme de quatre millions cinq cent mille dinars générés de la vente de droits TV des rencontres de la première phase. “Le club dispose de multiples ressources, parmi lesquelles le sponsoring, la publicité sur les maillots, les droits de publicité que la CAF cède au club, la vente des droits TV des matches de la première phase”, lit-on dans le même communiqué, qui indique que la quote-part à ce jour que doit verser la CAF à la JSK sur les droits TV et de publicité est de l’ordre de cinquante millions de dinars (5 milliards de centimes). La Fédération algérienne de football affirme qu’elle “a toujours fait face aux dépenses liées aux compétitions internationales de nos clubs, à titre d’exemple, elle a engagé, aux lieu et place de la JSK, tous les frais inhérents à sa participation à la Champion’s Ligue africaine à savoir les droits d’engagement à la compétition payés à la CAF, l’ensemble des indemnités financières payées aux arbitres, commissaires aux matches et autres officiels de la CAF, lors de tous les matches de la Champion’s Ligue africaine 2010, ainsi que toutes les amendes infligées par la CAF à la JSK à ce jour”, et de révéler, par conséquent, que la JSK reste débitrice à ce jour auprès de la FAF de la somme de douze millions neuf cent dix huit mille, sept cent vingt huit dinars, vint deux centimes (12 918 728,22 DA).

En outre, la fédération rappelle dans son communiqué “qu’elle n’a pas fait d’exception pour les autres clubs algériens (ESS et CRB) engagés dans les compétitions africaines. La fédération est tenue de respecter les règles de gestion, mais reste cependant le défenseur, dans le cadre règlementaire existant, des clubs algériens engagés en compétition internationale”.

Pour rappel, le boss kabyle avait tiré à boulets rouges sur la FAF après le fax que lui a été destiné. “Mais c’est incroyable ! Dites-vous bien qu’au moment où la JSK était reçue et félicitée comme il se doit par le ministre de la Jeunesse et des Sports à l’aéroport Houari-Boumediene sans la présence du moindre représentant de la FAF, voilà qu’on reçoit au bureau du club à Tizi Ouzou un fax émanant de la FAF pour nous exiger de payer une facture d’un milliard et cent six millions de centimes représentant la facture de l’avion spécial qui nous a transporté au Nigeria, alors que nous avions reçu des promesses de prise en charge une semaine auparavant. N’est-ce pas que c’est quand même cynique de la part de la FAF qui nous faxe une telle facture le jour même de l’arrivée de notre équipe qui a honoré une fois de plus les couleurs algériennes alors que nous nous attendions plutôt à un message de félicitations. Heureusement que nous avons pris attache avec le ministère qui nous a promis de nous rétablir dans nos droits”, avait-il déclaré. Et d’ajouter : “Si la FAF refuse aujourd’hui de payer l’avion spécial de la JSK pour le Nigeria, ce n’est pas pour rien, c’est par vengeance, pour une raison que je divulguerai au moment voulu”. Hannachi avait affirmé que “le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, s’était engagé lors d’une réunion au siège de la fédération à payer cette note du voyage au Nigeria”.
Et de regretter qu’à la fédération, il y a “une gestion autoritaire”. “Les membres du bureau fédéral de la FAF n’ont pas droit à la parole”, dit-il, avant de marteler qu’il n’a “jamais entendu quelqu’un parmi eux émettre la moindre objection”. Cela dit, Hannachi assure que “la JSK n’a pas besoin de la FAF et peut toujours compter sur les hommes qui ont fait sa grandeur”.

LIBERTÉ
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Février 2020 > »
D L M M J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29

Images Aléatoires

evenements-dz-2010.jpg

PROVERBE DU JOUR

Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire. [PROVERBE CHINOIS]